On connaît déjà l'issue malheureuse de la première « guerre des navigateurs » qui eut de mauvaises répercussions sur l'évolution du web. Cependant il se pourrait que la nouvelle « guerre » à laquelle nous assistons aille dans le bon sens…